Coupe du Monde 2022 : Les grands absents

Alors que la Coupe du Monde 2022 démarre dans quelques jours, les entraîneurs fédéraux dévoilent, jour après jour, leur sélection. Entre blessures et contre-performances, certains grands noms du ballon rond louperont le Mondial Qatari. Petit tour d’horizon des grands absents de cette édition.

Forfaits

———————————————

Timo Werner (Allemagne) : blessé à la cheville début novembre, l’attaquant du RB Leipzig est forfait pour le Mondial Qatari. Il ne sera pas de retour avant la fin de l’année. Une absence qui a notamment été compensée par le retour en sélection du héros du Mondial 2014, Mario Gotze. Le joueur de Francfort n’a plus évolué au sein de la Mannschaft depuis 2017.

Georginio Wijnaldum (Pays-Bas) : victime d’une fracture du tibia à la fin de l’été au sein de l’AS Rome, le Batave ne sera pas remis à temps pour espérer fouler les terrains du Qatar avec les Pays-Bas. C’est d’autant plus dur pour lui qu’il revenait bien après une année compliquée au PSG et alors que les « Oranje » présente un noyau redoutable pour ce Mondial.

Sadio Mané : Tout le Sénégal a retenu son souffle suite à la blessure de Sadio Mané. L’attaquant star du Bayern et des Lions de la Teranga était dans la sélection d’Aliou Cissé…mais la terrible nouvelle est tombée ce jeudi 17, 3 jours avant le début de la Coupe du Monde: Mané est définitivement out. Les derniers vainqueurs de la CAN perdent donc leur principal atout offensif. 2e du dernier Ballon d’Or, Mané loupe à 30 ans, le Mondial qu’il ne devait justement pas rater. Une fameuse tuile pour le Sénégal

Paul Pogba (France) : L’un des héros de Russie, buteur en finale face à la Croatie. Pogba était lancé dans une course contre-la-montre qu’il a finalement perdu. Blessé au genou droit depuis des mois, P.Pogba (91 sélections nationales) n’a pas encore rejoué sous le maillot de la Juve et n’a donc pas été retenu par Didier Deschamps.

 

Ngolo Kanté (France)Autre héro de 2018, Kanté ne sera pas non plus du voyage au Qatar. La force tranquille des Bleus, véritable exemple de mentalité et de professionnalisme, est victime d’un physique en déclin. Il a accumulé les blessures ces derniers temps, dont une aux ischios-jambiers nécessitant une opération en octobre. Le foot en 2022 pour Kanté, c’est terminé.

Presnel Kimpembe et Christopher Nkunku(France) : Après les forfaits de Kanté et Pogba, l’équipe de France voit ses 3e et 4e pions essentiels jeter l’éponge à quelques jours du début du mondial. Presnel Kimpembe est touché au tendon d’Achille. Il a testé une dernière fois sa condition physique mais n’est, de son propre aveu, pas suffisamment rétabli pour pouvoir tenir sa place dans la sélection des champions du monde en titre. C’est encore plus rageant sans le chef de Nkunku. Bien en jambes, le joueur de Leipzig s’est blessé lors d’un entrainement avec ses coéquipiers de l’équipe de France. Touché au genou gauche suite à un contact avec Eduardo Camavinga, Nkunku souffre d’une entorse et est finalement forfait. Ça commence à faire beaucoup pour la bande à Deschamps.

Giovanni Lo Celso (Argentine) : Victime d’une déchirure musculaire aux ischios-jambiers, le milieu de terrain de Villareal n’est pas rétabli à temps pour la grande messe du football au Qatar. Il devra être opéré. Avec 41 sélections au compteur, Lo Celso est un pion important de l’Albiceleste.

Diogo Jota (Portugal) : Blessé assez sérieusement au mollet il y a un mois, l’international portugais, actif à Liverpool et pion majeur du système de Jurgen Klopp est annoncé forfait depuis plusieurs semaines. Le miracle ne s’est pas produit et Jota est finalement bien forfait de la sélection portugaise. Une tuile au vu des stats de Jota en équipe nationale (10 buts en 29 sélections).

Ben Chilwell et Reece James (Angleterre) : les 2 défenseurs des Three Lions restent sur le carreau suite à deux blessures sérieuses aux ischios-jambiers. Si le sort de James étaient malheureusement déjà scellé depuis le mois d’octobre, l’espoir restait de mise pour Chilwell mais le verdict est tombé dans la mauvaise direction pour le latéral gauche des Blues. Deux absences de marque qui devront être compensées. Trippier, Shaw et Walker sont bien là et assureront les rôles correspondants.

Philippe Coutinho (Brésil) : blessé au quadriceps, le joueur d’Aston Villa est out pour 5 à 6 semaines et ne fait pas partie de la Selecao qui vise un 6e sacre au Qatar, 20 ans après le dernier. Coutinho ne rejouera pas en 2022, il faudra bien attendre janvier 2023 pour le revoir sur un terrain.

Choix

———————————————

Mats Hummels (Allemagne) : au rayon des absents « par choix des entraîneurs », le cas de Mats Hummels peut interpeller. Dans une équipe d’Allemagne en plein remaniement, c’est le rugueux défenseur de 33 ans qui fait les frais des décisions de Flick. Déjà absent en 2010 en Afrique du Sud, Hummels ne disputera donc pas sa 3e Coupe du Monde d’affilée.

Roberto Firmino (Brésil) : déjà très bien fournie en attaque, la Selecao ira au Qatar sans Roberti Firmino. Le sélectionneur Tite a décidé de privilégier Pedro (Flamengo) et Martinelli (Arsenal) pour épauler les indéboulonnables Neymar, Vinicius, Raphinha, Richarlison et Gabriel Jesus.

Divock Origi (Belgique) : alors que la Belgique, ½ finaliste en Russie il a 4 ans, semble en fin de cycle, Origi n’est pas parvenu à convaincre Roberto Martinez de le reprendre pour une ultime Coupe du Monde. Openda et Doku lui ont été préférés.

Sergio Ramos (Espagne) : C’est une demi-surprise mais une absence de taille tout de même. Sergio Ramos, 36 ans est absent de la liste de Luis Enrique. Déjà non-sélectionné pour l’Euro 2020, le défenseur du PSG voit là s’envoler l’espoir de devenir l’un des seuls joueurs de l’histoire à participer à sa 5e Coupe du Monde d’affilée.

Ramos reste donc coincé à 180 sélections en équipe nationale. Il n’a pour l’instant pas tranché son avenir avec la Roja qui semble pourtant bel et bien bouché tant que Enrique sera sélectionneur.

———————————————

David De Gea (Espagne) : Le portier de Manchester United est le second grand absent de l’équipe d’Espagne. Unai Simon, David Raya et Robert Sanchez lui ont été préféré par Luis Enrique. Une grosse déception pour De Gea qui ne disputera donc pas sa 3e Coupe du Monde consécutive.

Renato Sanches (Portugal) : A l’inverse de Diogo Jota, Renato Sanches n’a pas été retenu par Fernando Santos dû à son faible temps de jeu. Après 2018, c’est la 2e fois que le joueur du PSG loupe la Coupe du Monde. Peu utilisé par Galtier, le Portugais paye son manque de rythme et s’éloigne de la sélection nationale. Décidément, l’ancien crack, annoncé comme un successeur de Cristiano Ronaldo a bien du mal à confirmer.

———————————————

On le voit, c’est quasiment une sélection complète qui manquera la Coupe du Monde au Qatar vu les différents postes de prédilection des joueurs finalement forfaits.

POUR EN SAVOIR PLUS :
Pour recevoir des pronos gratuits inscrit toi en cliquant ici

PARTAGER CET ARTICLE

———————————————
Crédits/Sources : Rédigé par Bonkers | 0fjd125gk87 | Pixabay

Article précédent
NBA : Qui pour succéder aux Warriors ?
Catégorie : News
Vous devez vous connecter pour publier un commentaire.
NBA : Qui pour succéder aux Warriors ?

Suivre Pronor

Instagram
Telegram
Titre

Catégories

Archives